Куда поехать отдыхать - 'chinainfoguide.info'

Le Mur des Lamentations à Jérusalem -
- histoire, description et notes avec souhaits

Le Mur des Lamentations est l'un des sites les plus célèbres de Jérusalem. C'est le principal lieu sacré du judaïsme, mais tout le monde est admis ici, indépendamment de l'appartenance religieuse. Les touristes sont intéressés à voir les traditions et les prières des Juifs, à toucher l’histoire ancienne et au sens littéral et figuré de cette phrase. Commençons par l'histoire de cet endroit.

Un peu d'histoire

Le Mur des Lamentations se trouve à la limite d’un lieu appelé le "Mont du Temple". Le mot "montagne" est seulement appelé, mais en fait, il est difficile de l'appeler même une colline. Maintenant, il ne ressemble qu'à un carré ou à un plateau surélevé.

Стена Плача в Иерусалиме

C'est ici que le Premier Temple (le temple principal du judaïsme) a été construit. Il a été construit par le roi Salomon en 825 av. J.-C. et a été jusqu'en 422 av. J.-C., date à laquelle il a été détruit par le roi de Babylone - Nebucadnetsar II. Les Juifs ont été réduits en esclavage et emmenés à Babylone.

En 368 avant JC, ils sont revenus et ont construit le Second Temple au même endroit. Le deuxième temple se dressa jusqu'en l'an 70, date à laquelle il fut détruit par ordre du célèbre empereur de l' empire romain - Vespasien.

Lorsque le temple a été détruit, les Romains "shalturili" - tous les bâtiments n'ont pas été détruits. Le second temple le long du périmètre était entouré d'un mur érigé par le roi Hérode le Grand. Ce mur n'appartenait pas directement au Second Temple, mais comportait une fonction technique: il soutenait le sol. Les Romains n'ont pas touché la partie occidentale de ce mur et c'est tout ce qui reste du temple principal du judaïsme.

Les Romains ont non seulement détruit le Second Temple, mais ont également interdit aux Juifs d'accéder à Jérusalem, sauf un jour par an. À l'époque byzantine, à l'époque du califat arabe et au règne de Mamlyukov, la situation n'était pas meilleure.

En 1517, Jérusalem tomba sous le règne de l’Empire ottoman (les Turcs) et les Turcs traitèrent favorablement le Juif. Officiellement, les Juifs ont été autorisés à prier au Mur des Lamentations par le Sultan Suleiman le Magnifique, que de nombreux lecteurs connaissent lors de la série télévisée "Le Magnifique Age".

Depuis ce moment, le Mur des Lamentations est devenu le principal sujet de désaccord entre les communautés juive et musulmane. Les Juifs ont essayé à plusieurs reprises d'acheter les bâtiments environnants, mais ont échoué. Les musulmans avaient très peur de donner des biens dans la région, craignant les revendications des Juifs à Jérusalem. La confrontation s'est intensifiée après 1917, lorsque la Palestine est devenue sous contrôle britannique.

Cette confrontation a atteint son apogée le 16 août 1929, lorsque des émeutes ont éclaté près du mur. Quelques jours de pogroms à Jérusalem ont tué 133 Juifs et 339 blessés. Du côté arabe, 110 personnes sont mortes.

Израильские десантники в Иерусалиме

En 1930, les Britanniques ont rassemblé une commission pour résoudre le conflit des communautés. Cette commission a établi l'inviolabilité du quartier musulman près du mur des lamentations, mais a permis aux Juifs d'accéder librement aux rituels.

Au cours de la guerre israélo-arabe de 1948-1949, cette partie de Jérusalem a échappé au type de contrôle de la Jordanie. Selon l'accord d'armistice, les Juifs avaient libre accès au Mur occidental. Mais en fait, ils n'étaient pas autorisés à entrer ici.

Le 5 juin 1967, la guerre des six jours a commencé. Au cours d'une opération militaire extrêmement rapide, Israël a vaincu les armées égyptienne, jordanienne et syrienne. L'Egypte a été capturée par la péninsule du Sinaï, la Syrie a le plateau du Golan, mais le succès le plus précieux d'Israël dans cette guerre a été la prise de Jérusalem. Une photo de parachutistes israéliens au Mur occidental (regardez à gauche) a fait le tour du monde.

Le Mur occidental est maintenant en territoire israélien et personne ne peut interdire aux Juifs d'y accéder. Chaque jour, des milliers de juifs viennent ici pour ...

Que font les juifs au Mur occidental?

Tout d'abord, ils prient. Pour les Russes, cela semble un peu étrange. Ils se balancent sur leurs talons et font en même temps de courtes inclinaisons. Et ils le font très vigoureusement, et certaines de ces procédures semblent amusantes.

Молитва иедеев

En parallèle, les textes sacrés sont lus et le rugissement est incroyable. Certains prient pour que le front touche les pierres. Juste à ce moment, le dicton dit: "Faites que quelqu'un prie Dieu, il va se casser le front."

Ne pense pas que nous voulons rire. Tout rituel religieux digne de respect, s'il vise à cultiver le bien et le bonheur des gens. Juste des rituels juifs semblent très inhabituels pour nous.

La deuxième tradition importante consiste à insérer des morceaux de papier avec des prières et des requêtes à Dieu entre les pierres du mur des lamentations. On croit que cette prière a la plus grande chance d'être entendue par le Tout-Puissant.

Certains Juifs embrassent des pierres, certains pleurent et se lamentent, se souvenant des sanctuaires perdus de leur peuple. D'où le nom "Le Mur des Lamentations", bien que nous ne recommandons pas d'utiliser ce nom lorsque vous voyagez en Israël. Peut-être parlons-en plus en détail.

Titre

Le nom "Kotel", beaucoup de juifs considèrent offensant. Et ils peuvent être compris, ce nom fait allusion à la faiblesse des Israéliens. Et comment nommer une nation faible qui, en six jours, a vaincu trois voisins avec des armées qui dépassent le nombre de dizaines de fois?

Западная стены, вид с высоты

Dans le monde, on utilise plus souvent un autre nom - "Mur occidental". Il découle logiquement de son emplacement à l'ouest du site du temple.

Le nom hébreu est prononcé "HaKotal HaMaravi" et est traduit exactement comme "Mur occidental".

On l'appelle aussi Kotel, qui se traduit par un "mur". Si vous devez vous rendre au Mur des Lamentations en taxi, vous pouvez simplement dire le mot "kotel", et le chauffeur de taxi comprendra tout. L'accent est mis sur la deuxième syllabe.

Quand un Juif dit "Le Mur", il veut dire exactement le Mur des Lamentations, comme le veulent les Chinois de la Grande Muraille de Chine . Pas étonnant, car les Juifs prient sur le côté du Mur occidental, alors que les musulmans prient à la Mecque. Mais les prières juives ont leurs propres particularités.

Comment et quand les Juifs prient-ils en direction du Mur occidental?

L'affirmation selon laquelle les Juifs prient en direction du Mur des Lamentations n'est pas entièrement vraie et l'analogie avec l'Islam est également très douteuse. La direction est importante seulement pour une prière, appelée "Shmoneh-Esre" ou "Amida". C'est la prière de base que le juif fidèle doit lire trois fois par jour.

Свиток Торы

Les règles de la direction dans la prière "Shmone-Esre" sont les suivantes:

Si un Juif est en dehors d'Israël, il doit se tourner vers Israël.

Si un Juif est en Israël, mais pas à Jérusalem, alors il doit faire face à Jérusalem.

Si un Juif est à Jérusalem, il doit faire face au Mont du Temple.

Comme vous pouvez le voir dans les instructions, le Mur des Lamentations n'a pas d'importance.

En outre, il existe plusieurs exceptions à ces règles. Si la personne qui prie ne peut pas déterminer la direction (par exemple, il n'y a pas de boussole et qu'aucun soleil n'est visible), s'il n'est pas fort en géographie ou ne peut pas déterminer la direction pour d'autres raisons, alors ça va.

D'accord, ces normes sont très différentes de l'islamique, quand les musulmans ne prient que pour la Mecque.

Le Kotel lui-même est le lieu de prière le plus sacré pour les Juifs, car il leur est interdit de prier sur le Mont du Temple même.

Quel est le Kotel maintenant?

C'est assez long - 488 mètres. La majeure partie est cachée derrière les maisons du quartier musulman et est inaccessible aux juifs et aux touristes. Seules deux sections sont ouvertes.

Основной участок Стены Плача

La première section mesure environ 60 mètres de long et se trouve devant le "Western Wall Square" (photo de gauche). C'est le site visité par les touristes et la plupart des pèlerins y prient. La zone est divisée par une partition en deux parties - mâle et femelle (photo de gauche).

De nombreux touristes russes sont frappés par la division du mur en sections pour hommes et femmes. Si les choses semblables dans l'Islam ont déjà été utilisées par les Russes, le judaïsme attend si peu.

La deuxième section n’a qu’une longueur d’environ 8 mètres et est appelée le «petit mur occidental».

Le Mur des Lamentations est haut - 19 mètres au-dessus du sol, et une partie est souterraine, et la hauteur totale est estimée à environ 32 mètres. Selon les recherches, seuls les grands blocs inférieurs appartiennent à l'époque d'Hérode le Grand. Les blocs ci-dessus ont été installés à l'époque du califat arabe et les pierres les plus élevées remontent à la domination ottomane.

Le long du mur des lamentations, des tunnels souterrains sont posés. Vous pouvez participer à une visite de ces tunnels, cela prendra une heure. Naturellement, des frais distincts sont facturés pour la visite du donjon.

Prix ​​d'entrée

Vous pouvez marcher jusqu'au mur des lamentations gratuitement.

Une visite des tunnels coûte 30 shekels israéliens pour un visiteur adulte et 15 pour un enfant.

Heures d'ouverture

Le mur occidental est ouvert 24/7/365.

Les tunnels sont ouverts du dimanche au jeudi de 7 heures du matin jusqu'au soir et le vendredi de 7 heures à midi.

Combien de temps une visite touristique

Si vous n'êtes pas juif et n'avez pas l'intention de prier, alors vous ne pouvez pas planifier plus de 30 minutes. L'ambiance ici est clairement malheureuse et le bruit est agaçant. La plupart des touristes autour du mur des lamentations pendant plus de 15 minutes ne le supportent pas.

N'importe qui peut laisser une note entre les pierres. Si vous êtes déterminé à le faire, il est recommandé d’écrire un message à Dieu à l’avance et de l’emporter avec vous.

Comment s'y rendre

C'est peut-être l'un des plus gros problèmes pour les touristes à Jérusalem.

Такси в Израиле

Prenez un taxi - le moyen le plus pratique, mais aussi le plus cher - environ 5 shekels par kilomètre. Si vous êtes en mesure de payer cet argent, choisissez cette méthode.

Il n’ya pas de métro à Jérusalem, seulement des bus et des tramways à grande vitesse. Le principal problème dans l'utilisation des bus - les touristes ne savent pas comment s'y rendre et où changer de siège. Nous vous recommandons de demander au personnel de votre hôtel quel bus (quels bus) vous pouvez rejoindre au Mur des lamentations. En passant, le billet pour un bus en Israël n'est pas bon marché - à partir de 6 shekels.

Vous pouvez économiser de l'argent en visitant le bureau d'excursions local. Il suffit d'acheter une visite des attractions intéressantes, donc ce sera moins cher et plus rapide.

Règles de conduite

- Pendant le Shabbat, il est interdit de fumer, de prendre des photos et d'utiliser des téléphones portables.

- L'entrée avec des animaux de compagnie à la "place du mur occidental" est interdite.

- Il est interdit d'apporter des instruments de musique au mur. Une interdiction très étrange, comme il nous semble.

- Les visiteurs doivent être dans la coiffe. Si vous ne l’avez pas, vous pouvez prendre le kepi directement sur la place.

- Les vêtements doivent être modestes.

- Vous pouvez vous approcher du Mur des Lamentations et ne laisser que le visage.

- Suivez les instructions des agents de sécurité, ne discutez pas avec eux et n'entrez pas en conflit.

Nous vous souhaitons des excursions intéressantes autour de Jérusalem et lisez nos autres articles sur Israël ( liens ci-dessous ).


En savoir plus sur Israël sur notre site web

INFORMATIONS GÉNÉRALES


Quoi apporter d'Israël?

Quel argent en Israël

L'alcool en Israël

Quelles sont les prises électriques en Israël?

Shabbat en Israël - conseils pour les touristes


RESORTS


Eilat Resort sur la mer Rouge


TRANSPORT


Combien de temps pour voler à Israël

Taxi en Israël

Comment se rendre de l'aéroport de Tel Aviv (Ben Gourion) à la ville


JERUSALEM


Le mur des lamentations

Eglise du Saint-Sépulcre

Mosquée du Dôme du Rocher


TEL AVIV


Tours et le centre d'Azrieli

Césarée

Jaffa


EILATE


Observatoire Sous-marin

Récif des dauphins

Centres commerciaux Eilat


Avez-vous une question?

Voulez-vous exprimer votre opinion?

Voulez-vous ajouter quelque chose?

Laisser un commentaire


Votre nom

Votre commentaire







Informations sur les pays Attractions du monde Resorts dans le monde SP FR EN IT LV GK RO TR CZ


Tous droits réservés. 2015-2018 feedback: info@chinainfoguide.info